(CEA-VALOPRO) de l’INP-HB a été sollicité par l'Université Jean Lorougnon Guédé (UJLoG) de Daloa pour partager son expertise sur la thématique de l'économie circulaire lors d'une conférence. : le-CEA-VALOPRO-de-l-INP-HB-partage-son-expertise-avec-l-Universit-Jean-Lorougnon-Gu-d-de-Daloa

(CEA-VALOPRO) de l’INP-HB a été sollicité par l'Université Jean Lorougnon Guédé (UJLoG) de Daloa pour partager son expertise sur la thématique de l'économie circulaire lors d'une conférence.


Le Centre d’Excellence d’Afrique pour la Valorisation des déchets en Produits à haute valeur ajoutée (CEA-VALOPRO) de l’INP-HB a été sollicité par l'Université Jean Lorougnon Guédé (UJLoG) de Daloa pour partager son expertise sur la thématique de l'économie circulaire lors d'une conférence.

 

Animée par le Professeur Benjamin Yao, coordonnateur du CEA-VALOPRO, cette conférence intitulée « Enjeux de l’économie circulaire : actions et contributions du CEA-VALOPRO » a réuni de nombreux étudiants et enseignants-chercheurs de l'UJLoG.

 

À l'entame de sa présentation, le Professeur Yao a rappelé une déclaration significative du Président de la République lors de son discours à la nation le 31 décembre 2023, indiquant que « l’économie circulaire sera une des priorités du gouvernement ivoirien en 2024 ». Cette annonce, selon le Professeur Yao, est essentielle et porteuse d’espoir pour le pays.

 

Durant son intervention, il a expliqué de manière approfondie le concept d’économie circulaire, en soulignant les trois domaines principaux et les sept piliers fondamentaux qui sous-tendent cette notion. Il a également mis en lumière l'importance du marché mondial de l’économie circulaire, évalué à 553 billions de dollars en 2023, tout en soulignant que l’Afrique y a une part de marché négligeable. « Le secteur de l’économie circulaire est un secteur à fort potentiel. Les États africains doivent prendre conscience de la nécessité d'y investir afin de résoudre durablement la question du chômage par la création d’emplois verts » a-t-il rajouté.

 

Il a ensuite présenté quelques résultats de recherche du CEA-VALOPRO, incluant des innovations telles que le biochar, les biopesticides, les biocarburants, l’hydrogène vert et les biosurfactants. Ces exemples illustrent la mise en œuvre concrète de l’économie circulaire et le rôle central du CEA-VALOPRO de l’INP-HB dans la promotion de solutions durables en Côte d’Ivoire et en Afrique.

 

Pour conclure, le Professeur Yao a formulé plusieurs recommandations aux dirigeants Africains, notamment :

- La création d'une agence nationale de l’économie circulaire

- La mise en place d’un fonds national dédié à l’économie circulaire

- La création d’un prix d’excellence de l’économie circulaire

- La mise en œuvre de mesures incitatives pour intégrer l’économie circulaire dans les chaînes de valeur des acteurs socioprofessionnels.

 

La conférence s’est terminée par une série de questions-réponses, permettant aux participants d’enrichir leurs connaissances sur cette thématique d'actualité.