L'INP-HB franchit une étape significative dans la mise en œuvre du projet CEA-VALOPRO avec la soutenance réussie de deux doctorants : Vers-une-Afrique-durable

L'INP-HB franchit une étape significative dans la mise en œuvre du projet CEA-VALOPRO avec la soutenance réussie de deux doctorants


L'INP-HB franchit une étape significative dans la mise en œuvre du projet CEA-VALOPRO avec la soutenance réussie de deux doctorants. Ces deux jeunes chercheurs, issus du Centre d’Excellence d’Afrique pour la Valorisation des déchets en Produits à haute valeur ajoutée, ont obtenu des résultats remarquables qui promettent de faire avancer la gestion durable et la valorisation des déchets sur le continent.

Amadou Kiari Mahamane Nassirou, de nationalité nigérienne, a consacré sa thèse à l'étude de l'influence de l'activation sur la qualité des charbons actifs pour l'élimination du bisphénol A en milieu aqueux. Spécialiste en génie des procédés et de l'environnement, Amadou a obtenu la mention "Très honorable" pour ses travaux, soulignant ainsi l'excellence de ses recherches et leur pertinence pour les défis environnementaux actuels. Sa recherche ouvre de nouvelles perspectives pour le traitement des contaminants dans l'eau, un enjeu crucial pour de nombreuses régions en Afrique confrontées à des problèmes de pollution de l'eau.
De son côté, Karidio Daouda Idrissa Oumoul-Kairou, également nigérienne, a exploré l'optimisation de la production et la valorisation énergétique du biométhane à partir des déchets organiques. En obtenant elle aussi la mention "Très honorable" dans la spécialité génie énergétique et environnemental, Karidio a démontré comment les déchets organiques peuvent être transformés en une ressource énergétique précieuse. Ses travaux sont particulièrement significatifs pour les efforts de l'Afrique en matière de transition énergétique et de réduction des déchets.
Ces succès s'inscrivent dans la droite ligne de la mission du CEA-VALOPRO, qui vise à développer des programmes de recherche et à former des experts qualifiés pour relever les défis liés au traitement et à la valorisation des déchets en Afrique. Le centre s'affirme ainsi comme un acteur clé dans la promotion de l'économie circulaire sur le continent.
Rappelons que le CEA-VALOPRO de l'INP-HB est un centre de la Banque Mondiale, financé par l’Agence Française de Développement (AFD) en 2019. Son objectif est de développer en Afrique un pôle d’expertise et d’innovation sur la valorisation des déchets. Situé au sein de l’INP-HB à Yamoussoukro, le CEA-VALOPRO forme des élites qui proposent des méthodologies applicables dans le contexte africain pour valoriser les déchets, les reconvertir et contribuer ainsi à l’assainissement du milieu de vie des populations.